Sur les pas des ancêtres Le Ptit jeu littéraire et le Ptit jeu cinoche, on va tenter de mixer les deux. 
Alors on pourrait dire que l’on propose soit un extrait de livre, soit une photo de film à la sagacité des lecteurs. Alors quand je dis livre, j’avoue que je pense à du texte écrit, mais que la forme n’est pas figée. Quand je dis film, les animations les longs et courts métrages, tous peuvent faire l’affaire, même les films de pub. Mais je ne veux pas d’extrait video, ni musical. On verra plus tard s’il convient d’élargir, mais on a déjà de quoi s’occuper.
Donc concrètement, une fois l’extrait mis en ligne, ceux qui doivent découvrir auteur et oeuvre ont tout loisir de poser des questions. Auxquelles on répond comme on veut ! (et quand on peut). Par contre, il ne faut pas faire de recherche dans les moteurs sur l’extrait ou les noms propres qu’il contiendrait. C’est pas un concours google vs bing ! Nan, faut trouver avec sa petite tête (les recherches sur les oeuvres d’un auteur, sur la biographie de quelqu’un, etc, ça par contre, c’est autorisé !) Pour les photos de films, on les trouvait généralement sur des sites type allociné, mais gare au nom des photos, on a eu connu des ptits malins !
Humour, bonne humeur et chacalisation autorisés ! (la chacalisation est un art qui consiste à rester tapi dans l’ombre, collecter tous les indices, observer les recherches actives des copains, et donner la solution avant eux sans s’être donné trop de mal, mais toujours avec humour !)
Je vais donc commencer. Celui ou celle qui trouvera reprendra la suite sur son blog. S’il a pas de blog, je lui ferais un peu de place ici. Merci par contre de bien mettre les liens, si l’on ne veut pas que ça se perde dans la nature un jour où l’autre. 
Dernière précision : on va pour le moment poster du francophone. J’ai été attirée par un truc en anglais, mais je vais pas suicider le jeu tout de suite ;-)
Aller c’est parti ! 
[…]Masklinn s’assit à côté du lit, tandis qu’Angalo racontait le monde extérieur avec un enthousiasme débridé, comme quelqu’un qui a passé sa vie les yeux bandés et qui voit enfin pour la première fois. Il parla de la grande lumière dans le ciel, de routes remplies de camions, et de grandes choses qui sortaient du plancher et qui étaient couvertes de bidules verts…
-Des arbres, glissa Masklinn
…et de grands bâtiments où on avait embarqué ou déchargé les marchandises du camion. C’était dans l’un d’eux qu’Angalo s’était égaré. Il était descendu pendant un arrêt, pour aller aux toilettes, mais il n’avait pas pu réintégrer sa cachette avant le retour et le départ du chauffeur. Alors il avait grimpé dans un autre camion, qui était parti au bout d’un moment pour faire halte dans un grand parc rempli de camions. Angalo avait commencé à en chercher un qui appartienne à Arnold Frères (fond. 1905).[…]

Edit : Trouvé par Bebert : Terry Pratchett, Le grand livre des gnomes Tome 1, Les Camionneurs