Certes, il fait un peu plus de 20 degrés, voire bien plus, les après-midi, mais ce matin, il aura quand même fallu gratter le pare-brise…

Alors pour ceux qui ont aimé la première série, voici la seconde, sous le soleil cette fois. Juste pour la lumière, parce que je me souviens de cette balade de janvier 2010 que je n’ai pu faire durer plus de 30 minutes tellement la bise piquait. D’ailleurs les dernières étaient totalement ratées, je ne sentais plus mes doigts !