Je possède une assez jolie collection de macs… en panne (ouais, les voleurs, laissez tomber, ça vaut pas un clou, même ceux qui marchent sont plus vendables)…

Bref, j’arrive en général tant bien que mal à me dépatouiller, parfois avec un peu d’aide, de mon joyeux bordel obsolète pour satisfaire aux besoins familiaux. 

Mais alors là …

Ceux qui suivent savent que mon propre ordinateur a des vapeurs régulièrement, entre son écran parsemé de lignes colorées mais néanmoins gênantes, et son disque dur qui est mort il y a quelques semaines. Bon, le disque dur a été changé, l’écran pas, j’en prends mon parti, de toute façon, je n’ai pas trop le choix. Ceux qui suivent assidûment savent que j’ai mon vieil iMac un peu lent mais qui résiste et qui sert d’une part à mes retouches photos, d’autre part de serveur multimédia familial (comprenez régulièrement squatté par ma progéniture pour regarder des videos). Il est également fort utile pour pallier à certaines faiblesses de nos machines personnelles (en particulier l’iMac G3 de ma fille qui n’avance plus guère, il faut bien l’admettre, c’est devenu un gros iPod). Les plus acharnés des lieux savent que mon fils déplorait, croyait-on, la mort de son disque dur, fort peu de temps après le mien, après avoir eu une perte d’alim, promptement remplacée par une merde achetée pas cher, ben oui, c’était pas le moment.

Bref. Le nouveau disque, après être allé se promener du côté d’Evreux (si j’en crois le suivi de la poste, auquel je voue une confiance très relative, vu qu’il t’apprends deux jours plus tard où ton colis n’est pas), est finalement arrivé. Premier pas de bol, mon dépannateur privé et préféré s’était absenté pour quelques jours. Qu’à cela ne tienne, mon frère saura changé le disque les doigts dans le nez. Sauf qu’il lui manque ZE tournevis. Nous attendrons donc d’être chez nos géniteurs préférés, papa étant mieux équipés que nous. Oui, mais non, en fait, pas sur ce coup là. Attendre encore deux jours, que mon option numéro un rentre. Et donc hier, je lui emmène le malade, sa greffe, et en avant. Première découverte, le disque mort ne l’est pas tant que ça (au moins, on sauve les données, c’est déjà ça !). Seconde découverte, le book n’a pas l’air de se sentir plus à l’aise que ça avec son nouveau disque… On continue ? Mon DVD d’installation de Leopard, un joli DVD issu tout droit de chez Cupertino hein, même pas un de ceux qui accompagne un ordi, non, un vrai valable sur toute machine prévue pour installer la bête, il a des vapeurs aussi. Pourtant, il n’a pas servi si souvent… Bon, on le savait, mais quand même. Je me procure de quoi monter une partition d’installation. Marche pas. Le DVD, marche pas. Le book ne voit pas les durs externes, il ne voit pas les trucs bootables, sauf le DVD dans son lecteur mais qu’il ne parvient pas à lire. Il refuse de se mettre en target. Bref, il est aveugle et sourd un peu aussi. Mort.

Passons au plan B (pendant que dépannateur préféré revient ouvrir la bête, des fois qu’un mauvais branchement se soit glissé quelque part, ce qui ne fut bien entendu pas le cas). J’ai hérité il y a plusieurs mois, d’un imac 17 réputé mort, mais que nous avions réussi à réveiller un peu. Selon les derniers tests, en désactivant un truc ou deux (deux en fait), on avait une petite chance qu’il fonctionne quelques temps. Il faut juste le réinstaller. Et là encore, je me bute aux problème de disques et d’images. Et là encore, je fais une partition sur son dur (préalablement changé, il en possédait un pas fiable, et au passage, il a gagné une pile et une barrette) sur laquelle je restaure mon instal. Et il ne la voit pas. Il voit celle faite sur mon autre ordi, mais elle ne marche pas, il voit le DVD, mais n’installe pas (ça, c’est lui qui merde, on sait depuis quelques mois déjà). 

Je suis sur ces conneries depuis même pas dix heures ce matin. Je devais tenter de résoudre des problèmes administratifs aujourd’hui, ou encore me plonger dans la passionnante lecture de mes cours à faire pour la rentrée. Mais non, au lieu de ça, je joue les Don Quichotte, parce que je ne sais qui dans un coin a décidé que celle-là, elle allait en chier. 

C’est gagné, j’en chie. Merci.

Si quelqu’un a une idée, une solution miracle que je n’ai pas encore testée (attention, je vous ai fait la version light des tentatives là, donc ne vous vexez pas si je réponds déjà fait à un truc pas cité plus haut), ou mieux, un billet gagnant du gros lot…. vous savez où me trouver. Si c’est pour en rajouter une couche, passez votre chemin, ou demandez moi qui vous pouvez aller emmerder à ma place, j’ai plein d’idées là par contre ! Non parce que franchement, je me vois pas dire à mon fils “t’as plus du tout d’ordi”. Nan, ça, c’est pas envisageable, donc peu ou prou, faut que ça marche !